Coach Professionnel

Le  métier de Coach Professionnel s’exerce dans tous les secteurs, dans des  moyennes et grandes entreprises, certaines de ses compétences sont parfois  associées aux fonctions RH, de formation et d’encadrement.   

Interventions en entreprises ou organisations : Le  métier de Coach Professionnel s’exerce dans tous les secteurs, dans des moyennes et grandes entreprises, certaines de ses compétences sont parfois associées aux fonctions RH, de formation ou d’encadrement.  Il peut intervenir dans tous les types d’organisations publiques ou privées, de toutes tailles. Ceci implique généralement un contrat tripartite entre le Coach, le ou les coachés et le commanditaire de la prestation.

Interventions individuelles : En général ce sont des missions qui concerne un seul individu toutefois elle peuvent parfois s’étendre à son entourage personnel, professionnel, sportif ou privé.

Objectif de la certification

La FFPNL est engagée dans une démarche visant à améliorer la reconnaissance, l’éthique, la qualité et la pérennité du métier de coach professionnel qui est en plein essor suite aux besoins grandissants des entreprises, des institutions et autres acteurs.

La certification est apparue comme l’élément permettant d’attester et de garantir les compétences des Coachs Professionnels dans un marché en plein évolution que ce soit dans l’accompagnement à l’évolution professionnelle individuelle, l’évolution des entreprises comme dans l’accompagnement à la performance individuelle ou en équipe.

Le coach professionnel a pour mission d’accompagner à l’atteinte d’un objectif individuel ou d’équipe du/des coaché(s). Par sa connaissance du monde du travail et de l’entreprise et son expertise dans les différents domaines de l’accompagnement multidimensionnel, le Coach professionnel a pour objectif le développement de stratégies de réussite et d’excellence et permettre au coaché de dépasser les obstacles inhérents à l’objectif visé. Au regard des besoins en coaching professionnel grandissant des entreprises et des institutions, la certification permet d’attester et de garantir la compétence des coachs professionnels.

Les besoins en compétences du marché s’articulent autour de trois grands champs principaux : 

  • L’accompagnement des transitions professionnelles (changement de poste, secteur d’activité, reconversion professionnelle…);
  • L’accompagnement à la transformation des entreprises (évolution et développement et/ou changement d’organisation interne);
  • L’accompagnement à la performance individuelle et d’équipe (développement du potentiel professionnel et personnel)

 

à qui s’adresse t-elle ?

Toute personne désirant devenir coach professionnel certifié ou souhaitant se servir du coaching dans sa vie professionnelle actuelle ou en création d’entreprise.

Une expérience professionnelle de 2 ans est appréciée.

Compétences générales visées

Les compétences visés par cette certification sont :

  • apporter un cadre éthique et efficient à l’intervention d’accompagnement au changement;
  • répondre au besoin de compétences dans le champ de l’accompagnement individuel et en groupe;
  • apporter différentes méthodes et techniques d’identification et d’intervention;
  • utiliser des modèles d’accompagnement au changement reconnus;
  • développer son adaptabilité en accompagnement;
  • acquérir des connaissances et techniques d’intervention et d’animation de groupe spécifiques à l’accompagnement en insertion professionnelle;
  • permettre de structurer un accompagnement pluridisciplinaire

Voies d’accès à la certification

BC1- Créer et développer son activité de coach professionnel

  • Elaborer une étude de marché, un plan d’action commercial et financier et piloter son activité.
  • Choisir le statut juridique le plus adaptée à son activité de coach et son champ d’intervention.
  • Assurer la gestion administrative et commerciale de son activité afin d’en sécuriser le développement et connaitre les prestataires spécialisés
  • Promouvoir son activité de coach professionnel
  • Mettre en place une veille technique permettant l’actualisation des connaissances et pratiques et développer de nouveaux outils, pratiques et techniques

BC2 – Elaborer et mettre en œuvre une offre de service

  • Présenter son rôle, mission et le code déontologique aux clients et définir les critères et finalité de l’intervention de coaching
  • Expliciter au client et différentier les différentes formes d’accompagnement, le cadre et modalités d’intervention du Coaching
  • Négocier et valoriser son expertise de coach
  • Rédiger une proposition commerciale et un cadre d’intervention
  • Analyser le contexte professionnel, les données recueillies afin d’établir un diagnostic de situation par une conduite d’entretien structuré
  • Redéfinir un objectif et les modalités d’intervention afin de proposer une réponse appropriée à la situation

BC3 – Maitriser la mise en œuvre et la conduite des processus de coaching

  • Instaurer une relation de confiance dès les premiers entretiens avec toutes les parties concernées par la prestation de Coaching afin de favoriser un travail collaboratif et engagé
  • Analyser les modes de fonctionnement et le cadre de référence du client par des techniques de questionnement et d’identification systémique afin d’identifier les leviers d’action et les freins internes, relationnels et environnementaux à l’atteinte de l’objectif
  • Etablir un diagnostic de situation au vue des info recueillies par des techniques d’observation et de questionnement
  • Accompagner le client à la clarifier, définir et formuler l’objectif désiré. 
  • Générer de la réceptivité et faciliter le processus de changement par une communication adaptée et des techniques appropriées
  • Structurer un parcours d’accompagnement avec le coaché en lien avec les objectifs définis et procéder aux réajustements nécessaires à l’atteinte des objectifs afin de favoriser son engagement
  • Eliciter la structure du client afin de faire émerger les compétences cachées et générer de nouvelles hypothèses et solutions
  • Choisir une stratégie de coaching efficiente permettant de développer des interventions appropriées favorisant l’autonomie du coaché et prenant en compte les dynamiques comportementales, cognitives ou émotionnelles du client
  • Identifier les processus de sabotage et permettre au client de mettre en place une stratégie de réussite, d’en identifier les étapes et d’évaluer les résultats
  • Proposer une grille de critères d’évaluation et mesurer la progression et les apprentissages du coaché par l’analyse des ses actions et retours d’expériences pour favoriser sa motivation, son engagement et son autonomie
  • Proposer une lecture critique des résultats de mesure et proposer des actions correctives
  • Favoriser la transférabilité des stratégies développées par le coaché à d’autres situations et contextes
  • Effectuer un bilan de la mission dans le respect de la déontologie et des règles de confidentialité

BC4 – Réaliser un coaching d’équipe favorisant le développement de stratégies de performances individuelles et collectives

  • Etablir une communication assertive dans un groupe et co-construire un cadre clair, éthique et sécurisant d’accompagnement spécifique au groupe afin de favoriser l’adhésion.
  • Expliciter les objectifs, le déroulement des séances d’accompagnement en faisant preuve de pédagogie par différents modes de support de présentation
  • Adapter les techniques pédagogiques en fonction des modes d’apprentissages des participants
  • Identifier et favoriser l’émergence des compétences et aptitudes individuelles dans le groupe afin de créer un dynamique efficiente et complémentaire orientée solution
  • Identifier les rôles, places et postures des individus d’un groupe et permettre d’identifier les freins organisationnels afin de construire un système cohérent
  • S’appuyer sur la pluralité et la diversité d’un groupe hétérogène
  • Faciliter l’émergence d’une stratégie collective multi-dimensionnelle et d’un plan d’action
  • Créer des évaluations formatives afin de réajuster, le cas échéant, le dérouler pédagogique

BC5 – Accompagner à la construction d’un projet professionnel et à la reconversion

  • Identifier le cadre de référence socio-culturel du coaché et savoir adapter sa posture et son langage
  • Favoriser l’acceptation au changement et à la transition professionnelle
  • Identifier, utiliser et maintenir une veille des politiques, dispositifs et du développement du territoire
  • Informer et accompagner à la création d’activité professionnelle
  • Accompagner le coaché dans la valorisation de son image professionnelle lors d’un entretien d’embauche et son e-réputation
  • Faire preuve de pédagogie et favoriser l’expérimentation afin de développer l’autonomie et la confiance en soi du coaché

 

    Moyen pédagogiques

    • Exercices interactifs de compréhension des principes
    • Etudes de cas d’application
    • Mises en situation réelle reconstituée
    • Manuel de cours
    • Plateforme de médias vidéos complémentaires

    Modalités d’évaluation

    Mise en situation professionnelle reconstituée :

    – L’évaluation des compétences des candidats se fait premièrement en continue tout au long de leur cursus de formation par le biais de mises en situations professionnelles reconstituées réalisées pour chacune des compétences enseignées. Elles se déroulent généralement par groupe de trois candidats, chacun prenant à son tour le rôle du praticien, du client et de l’observateur extérieur. Le formateur évalue les pratiques de chaque groupe. Il évalue si la personne a une approche éthique ou non, si elle maitrise les outils, leur application et l’utilisation. Il a également un regard sur la stratégie de réalisation d’une séance. Les candidats ont en moyenne 2 à 4 pratiques quotidiennes d’une durée chacune allant de 30 min à 3 heures (1 heure pour chaque rotation Client, Praticien, Observateur) suivant l’objectif.

    – De plus, les candidats doivent effectuer une séance de coaching sur un client non issue de la même session de formation devant jury.

     

    Mise en situation professionnelle réelle :

    Chaque candidat doit réaliser 10 coachings dans un délai de 6 mois suivant la fin de son cursus de formation. Il créer alors un rapport qu’il transmet au jury de validation.

     

    Examen écrit :

    En fin de cursus de formation les candidats ont un examen écrit de 20 questions ouvertes visant à valider leur compréhension des outils et compétences transmises ainsi que du métier de Coach Professionnel. Celui ci se fait individuellement sans support de cours ou autre aide.

    Il doivent également répondre par écrit à une étude de cas théorique en proposant une approche de Coaching répondant à la problématique proposée.

     

    Examen Oral :

    Les candidats doivent répondre au questions du jury ainsi que faire un « pitch », courte présentation de 30s sur eux même en tant que coach professionnel

    Modalités de formation

    Chaque niveau indépendant de formation est dispensé par un des organismes de formation professionnelle co-certificateur adhérent.

    Elles sont dispensées principalement à : Paris, Lyon, Bordeaux, Rennes, Marseille, Lille, Strasbourg